Les dossiers secrets

Dans le tome 1 des aventures de Wadé, nous découvrons les origines du personnage au travers d’une étrange réunion. Le texte commence ainsi : « Wadé, c’est sous ce nom que nous l’avons identifié. Selon nos sources, il est né au Cameroun en 1897, d’un père militaire français des renseignements dont l’identité demeure encore classée « secret défense », et d’une mère camerounaise. »

Que peuvent nous apprendre ces quelques lignes ?
Tout d’abord il semble que nous assistions à un débriefing destiné à faire découvrir Wadé à quelques personnes lors d’une réunion secrète. La plupart des sources citées semblent être un condensé de diverses archives confidentielles : témoignages d’époque sans doute recueillis lors d’enquêtes policières, diverses sources de l’administration allemande (le Cameroun à cette époque était une colonie germanique) et d’autres témoignages découverts dans les archives militaires françaises.

Comment ces gens sont-ils si bien informés sur son enfance et l’identité de ses parents ? Comment savent-ils que son père travaillait pour les services de renseignements français, par exemple ?

Les premières conclusions que nous pouvons faire peuvent se résumer ainsi :
– Certaines personnes connaissent l’existence de Wadé depuis le début de sa vie.
– Son parcours jusqu’à sa disparition en 1917 a été suivi et étudié sur près d’un siècle.
– Ils ont accès à énormément de documents officiels, mais pas suffisamment pour percer le secret défense, à moins qu’ils ne veuillent pas trop en dévoiler.
– Peut-on imaginer ce que ces gens présagent de son retour ? L’attendent-ils ? Dans quel but ?

Commenter